Nadine Grelet-Certenais, sénatrice de la Sarthe, appelle tous les citoyens à participer à la réflexion organisée dans le cadre de la réforme constitutionnelle dont les grandes lignes ont été dévoilées le 4 avril dernier par le Gouvernement. 30% de parlementaires en moins, 15% de proportionnelle aux élections législatives, la reconnaissance d'une spécificité corse... Selon Mme Grelet-Certenais, "le groupe des élus de gauche et républicains a une ambition pour cette réforme constitutionnelle" et ses membres porterons lors du débat au Parlement "des propositions pour une réforme institutionnelle du XXIème siècle, avec plus de pouvoirs aux citoyens et au Parlement, et la garantie de nouveaux droits fondamentaux".